Paludisme

Le paludisme est une maladie infectieuse qu’il est possible de prévenir et de traiter. Pourtant, elle constitue toujours une menace pour 3,2 milliards de personnes à travers le monde. Chaque année, le paludisme tue plus de 438 000 personnes, la plupart en Afrique subsaharienne.

Dans les pays où le paludisme est endémique, la prévention est un élément essentiel de la lutte contre la maladie. C’est pourquoi IDA Foundation fournit des moustiquaires imprégnées d’insecticide et des traitements préventifs du paludisme pour les personnes vulnérables : les femmes enceintes et les enfants.

Le diagnostic précoce du paludisme est fondamental : un faux diagnostic peut conduire à l’aggravation de la maladie, voire au décès du patient. IDA dispose dans sa gamme des tests de diagnostic rapide (TDR) qui constituent une alternative aux examens microscopiques souvent impraticables dans les centres de santé communautaires.

BROCHURE sur les TDR

L’infection par le paludisme peut être soignée grâce à des traitements antipaludiques. L’OMS recommande une polythérapie à base d’artémisinine pour les cas de paludisme à plasmodium falciparum, une souche qui résiste à plusieurs médicaments. IDA Foundation dispose d’une gamme complète de traitements antipaludéens, y compris des combinaisons thérapeutiques à dose fixe et des médicaments contre le paludisme grave.

Ces dernières années, le Directeur général de l’OMS a certifié que sept pays avaient éliminé le paludisme: les Émirats arabes unis (2007), le Maroc (2010), le Turkménistan (2010), l’Arménie (2011), les Maldives (2015), le Sri Lanka (2016) et le Kirghizistan (2016).