Maladies tropicales négligées

Les maladies tropicales négligées sont un groupe d’infections tropicales qui soit sont extrêmement rares, soit sévissent dans des zones de pauvreté extrême ; deux raisons pour lesquelles elles ne représentent qu’un faible intérêt stratégique pour les laboratoires pharmaceutiques commerciaux.

Selon l’OMS, plus d’un milliard de personnes souffrent d’une maladie tropicale négligée. Ces maladies constituent donc un fléau mondial comparable au VIH / SIDA, à la tuberculose ou au paludisme. Les maladies tropicales négligées ont des conséquences particulièrement lourdes pour les enfants. Ces maladies infectieuses peuvent provoquer un état de malnutrition, ainsi que des retards de développement cognitif et de croissance. Non soignées, elles peuvent empêcher les enfants d’aller à l’école, et être à l’origine à de handicaps chroniques chez les adultes.

Conformément à sa mission d’améliorer l’accès aux traitements essentiels, IDA Foundation contribue à rendre accessibles des médicaments pour soigner certaines maladies rares. Ainsi, nous fournissons le praziquantel, qui permet de traiter la schistosomiase, une maladie infectieuse parasitaire qui atteint son plus haut taux de prévalence chez les enfants âgés de 5 à 14 ans. Le kala-azar est une forme de leishmaniose présente dans 98 pays, qui est mortelle si elle n’est pas soignée. Le travail d’IDA a permis de maintenir une solution thérapeutique, le stibogluconate de sodium, pendant que de nouveaux traitements sont en cours de développement. Nous avons aussi mis en place un projet de traitement vermifuge en collaboration avec RTI International, à qui IDA Foundation a fourni plus de 28 millions de traitements dans le monde entier, entre 2008 et 2009.

Les cinq maladies tropicales négligées les plus fréquentes sont les vers intestinaux, la schistosomiase, la filariose lymphatique, le trachome et l’onchocercose.