Maladies tropicales négligées

Les maladies tropicales négligées (MTN) sont un groupe d'infections extrêmement rares ou qui surviennent dans des zones d'extrême pauvreté où les gens sont peu protégés des insectes ou des animaux porteurs de maladies. Ces maladies sont souvent négligées par les sociétés pharmaceutiques commerciales et, par conséquent, la disponibilité des traitements peut être limitée.

Selon l’OMS, plus d’un milliard de personnes souffrent d’une maladie tropicale négligée. Les maladies négligées représentent un fardeau sanitaire mondial comparable à celui causé par le VIH/SIDA, la tuberculose ou le paludisme. Les MTN sont particulièrement préjudiciables aux enfants, car l'infection peut entraîner la malnutrition, des retards cognitifs et des retards de croissance. Non traitées, les MTN peuvent empêcher les enfants d'aller à l'école et provoquer un handicap chronique chez les adultes.

Conformément à notre mission d'améliorer l'accès aux médicaments essentiels, IDA Foundation a contribué à rendre des médicaments disponibles pour certaines "maladies orphelines". Nous fournissons du praziquantel pour le traitement de la schistosomiase, une infection parasitaire qui atteint la plus forte prévalence chez les enfants de cinq à quatorze ans. Le kala azar est une forme de leishmaniose que l'on trouve dans 98 pays et qui est mortelle si elle n'est pas traitée. IDA s'est efforcée de maintenir une option de traitement, le stibogluconate de sodium (SSG), disponible pendant que de nouveaux médicaments sont développés. Un autre exemple de notre travail dans ce domaine est un projet mondial de déparasitage réalisé avec RTI International, à qui IDA Foundation a fourni 28 millions de traitements. La liste des produits d'IDA montre tous les produits liés aux MTN qui sont disponibles auprès d'IDA Foundation.

La liste des MTN a été mise à jour en 2017 ; il y a désormais 20 affections prises en charge par l'OMS. Les cinq MTN les plus répandues sont les vers intestinaux, la schistosomiase, la filariose lymphatique, le trachome et la cécité des rivières (CDC, 2020).